PROJET 

Découvrir un univers musical, un artiste, et des instruments ; voyager dans ses souvenirs et s’évader dans les paysages américains, voici en quelques mots ce qui est proposé aux résidents des EHPAD et USLD Maison-Joly à Montbéliard et Les Magnolias à Pont-de-Roide avec la rencontre de Thomas Schoeffler Jr.

Au cours des différents temps de rencontre, les résidents sont invités à prendre part à l’interprétation de plusieurs morceaux en reprenant la rythmique caractéristique de l’artiste musicien. Ils apprennent à maintenir le rythme avec différents instruments, à s’écouter et à proposer des arrangements collectifs. Un jeu de question-réponse se met doucement en place entre l’intervenant et les participants pour créer une interprétation collective et unique sur la base de « tubes » réarrangés pour l’occasion par Thomas Schoeffler Jr.

QUELQUES ETAPES 

Octobre 2016 : Elaboration du projet

Février 2017 : Rencontre entre les différents partenaires et les équipes des EHPAD Maison-Joly à Montbéliard et Les Magnolias à Pont-de-Roide

Mai à Juin 2017 : interventions de Thomas Schoeffler Jr auprès des résidents des EHPAD

Lundi 3 juillet : concert de Thomas Schoeffler Jr avec la participation des résidents des EHPAD à Maison-Joly pour les résidents et leurs familles

ARTISTE ASSOCIE : THOMAS SCHOEFFLER Jr

Une guitare, un harmonica, une “Stomp Box”, et un énorme talent…pas besoin d’artifices superflus dans l’univers de Thomas Schoeffler Jr. C’est direct, brut, précis. Un style atypique mêlant blues, rock et country pour aboutir à un son intemporel et enivrant. Son charisme décalé, son humour et une voix pénétrante finissent d’emmener le spectateur ailleurs. Ailleurs ? Oui, dans un monde où l’air des grandes plaines se mêle à l’effervescence urbaine.

LES PARTENAIRES

Ce projet est coordonné par le Moloco et la Poudrière en coopération avec les équipes de l’Hôpital Nord Franche-Comté et notamment des EHPAD Maison Joly à Montbéliard et Les Magnolias à Pont-de-Roide, avec le soutien de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté et de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté.

PHOTOS

 Par © Stéphanie Durbic